Dans le Haut Var et à l'extrême sud du Parc Naturel Régional du Verdon, le village de Sillans la Cascade surplombe la rivère de la Bresque, qui effectue ici un saut de plus de 40 mètres : la chute la plus haute du département.

Pays de sources et de cascades, pays du tuf -magie de la pierre et de l'eau-, Sillans est aussi l'ancienne terre des dinosaures dont on a retrouvé quelques oeufs, et le royaume des chauve-souris.

La commune abrite une flore et une faune riches, dans des habitats variés. Habitats fragiles... A préserver.

Ainsi est née, dans les pas de Paulette Attia, instigatrice du premier mouvement local pour la défense de l'environnement, l'ASPE : l'Association Sillanaise pour la Protection de l'Environnement.

VIDEO TRES PEDAGOGIQUE SUR LES DIFFERENTES TECHNIQUES VACCINALES

"Puisque ça concerne aussi notre qualité de vie , bien mise à mal cette année:

Suite à sa note d’expertise grand public sur les vaccins faisant appel aux biotechnologies, le Dr Christian VÉLOT, généticien moléculaire à l’université Paris-Saclay et Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN, propose une vidéo didactique sur les différents types de vaccins contre la COVID-19, et en particulier ceux de dernière génération avec les risques potentiels qu’ils peuvent engendrer.

Bon visionnage!"

 

Michel

PROJET ELARGISSEMENT DU PONT / DE LA D560

                                                                                                               janvier 2021

 

Cher Sillannais / chère Sillannaise.

 

Nous nous permettons de nous rapprocher de vous pour parler du projet monté par le Département qui vise à élargir le pont de la Bresque ainsi que la D560.

Nous ne savons pas si vous avez été déjà nombreux à vous présenter à la mairie afin d’étudier le plan qui y est consultable (image au revers de cette lettre) ; nous ne savons pas non plus si vous êtes même vraiment au courant de ce projet et l’impact qu’il aura sur notre vie à Sillans-la-Cascade.

Il propose des travaux de grande envergure, tandis que depuis plus de 30 ans la demande des habitants est d’une « simple » passerelle, jumelée au pont, afin de sécuriser le passage des piétons et surtout des enfants qui vont du village à l’école.

 

Les grandes lignes qui nous frappent sont :

 Le coût de 2,4 millions d'euros

 L’abattage de plusieurs arbres centenaires, qui peuvent abriter des chauves-souris, espèce très protégée

 Des travaux d’une durée estimée (actuellement !) de 18 mois

 Changement à jamais de l’aspect et de l’ambiance du coeur de notre commune

 

Et quand on pense que ce projet prétend résoudre un problème qui affecte seulement grosso modo deux mois de l’année et qui, lui, risque de poser des problèmes de sortie du village et de vitesse des véhicules dès que les feux actuels seront supprimés.

En tant qu’association visant la protection de l’environnement donc, ce projet nous semble par trop ambitieux face au problème à résoudre. Pourtant, nous voulons essayer d’intervenir pour inciter d’autres idées dans l’intérêt général (comme nous l'avons fait lors de la présentation en mairie par un technicien du Conseil Départemental), et avec l’aval de nos concitoyen-ne-s.

Nous vous demandons donc de vous exprimer par la voie du volet-retour ci-dessous, soit en le déposant dans la boîte d’Elodie Mirales, 10 Grand Place 83690 Sillans-la-Cascade, soit en le scannant pour l’envoyer à la Secrétaire de l’ASPE à l’adresse email mglozza@orange.fr , avant le 31 janvier 2021.

Si vous êtes assez nombreux à vouloir demander le renvoi de ce projet (pour retourner à celui d’une passerelle + recalibrage de la chaussée vers le centre ville, estimé à 1,5m € en 2013), nous envisageons de solliciter la concertation avec la mairie pour intenter un recours auprès du Département.

 

Bien cordialement.

 

L’Association Sillannaise de la Protection de l’Environnement

Concernant le Projet Départemental de l’élargissement du pont et de la D560

Je suis (nous sommes) :

 Contre

 Pour

 Neutre

Nom(s) Signature(s) Date

Adresse email (facultatif)

 

Désir de printemps

Décidément : les petites mains qui parlottent à l'écrit prennent leur temps pour sortir de l'hibernation...
Mais dès lors qu'elles se remettent à courir sur le clavier, elles en ont des choses à dire !


En cette période équinoxiale, vous avez peut-être constaté que la librairie elle-même mue lentement :
d'abord une nouvelle enseigne et un kakemono;
ensuite de nouvelles vitrines artisanales; 

et même, un nouveau membre : nous avons le plaisir de partager les deux prochains mois dans notre antre littéraire avec Pablo, étudiant en métiers du livre !

Mais pour l'heure, place au Printemps des Poètes !

Plus récemment, une équipe toute bourdonnante a égayé nos quotidiens de poèmes colorés

Regardez sous vos pieds
Ces mots-là sont les votres, ceux de vos voisins, ceux de vos amis
Ils ont doucement poussé pendant l'hiver du Champ des Stylos pour fleurir dans les rues printanières
quelques extraits de ces graines en germination, et de leurs jardiniers poétiques

A l'intérieur
 
 
Dans notre vitrine poétique, maisons d'édition et auteurs coups de coeur se frôlent


Les jolis livres colorés des éditions Bruno Doucey nous invitent aux Feux du Désir


Les mots de Thomas Vineau nous font danser jusqu'aux rythmes de Cécile Coulon

La poésie s'invite jusque dans les images des albums pour enfants


Et parce que poésie n'est pas toujours poème
La collection Contes des Sages attise curiosité et désir

sous ces couvertures velourées et colorées
se racontent des histoires du monde entier

Les petits formats sobres des éditions Allia nous emportent à travers le temps et le monde

Où Lord Byron côtoie Sappho et Federico Garcia Lorca


Où Rupi Kaur alchimise la douleur du corps en beauté de l'âme
 
Nos horaires de crise
 
Le grand Manu a parlé,
nous serons donc confinés.
Mais parce que les livres font voyager depuis le canapé,
Vous pourrez toujours nous visiter!
Les librairies font désormais partie des commerces dits essentiels : nous restons donc ouverts normalement pendant les prochaines semaines.


 
 


Librairie Caractères Libres
25 rue Maréchal Foch
83630 Aups

04 94 67 51 63
caractereslibres@gmail.com
 

Horaires de couvre-feu

Lundi : fermé
Mardi : 9h30-13h 15h-18h
Mercredi : 9h30-13h  15h-18h
Jeudi : 9h30-13h 15h-18h
Vendredi : 9h30-13h 15h-18h
Samedi : 9h30-13h 15h-18h
 
mots doux choisis, sélectionnés et diffusés par les libraires, et les bénévoles

 

 

OPIE PROVENCE ALPES DU SUD

Les membres du Conseil d’Administration de l’OPIE-Provence-Alpes-du-Sud, vous souhaitent une Très Bonne Année 2021 !
 
 
Après avoir attendu les dernières déclarations gouvernementales, annoncées hier 7 janvier 2021, il est aujourd’hui possible de faire le point, concernant les activités culturelles et de loisirs.
 
La réalité de l’état sanitaire de notre pays, et d'ailleurs, étant aussi préoccupante sinon plus qu’au dernier trimestre 2020, toute activité, réunions, sorties, expositions, conférences, … est à ce jour toujours prohibée.
 
Et il est toujours impossible de prévoir quelque calendrier pour les mois à venir.
 
 
Ce message qui devait être une Lettre de Rentrée, avec son lot de rendez-vous habituels en cette période de l’année, se réduit à un message d’information dans la continuité des précédents.
 
La réunion mensuelle du mois de janvier, consacrée traditionnellement à une exposition délocalisée dans un village de notre région, ne pourra se tenir.
 
Février aura, je suppose, son lot de déclarations, avec je l’espère, quelques lueurs d’espoir de nous retrouver, une fois le printemps revenu.
 
Le cas échéant, un programme de dernière minute vous sera proposé, dont la teneur sera décidée après concertation de Conseil d’Administration.
 
 
Il convient de rester vigilant, d’éviter tout relâchement, afin de préserver notre santé et la santé de chacun.
 
Cordialement,
 
Michel PAPAZIAN
Président de l’OPIE-Provence-Alpes-du-Sud  

A souligner que desormais, le retrait a lieu le vendredi à la pépinière L'Armalette, route de la piscine, de 17h à 18h.

OPIE activités suspendues

sotie printemps OPIE photo Eric Renoult
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult