2020

AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT

LA 5G EN SURSIS

 
PAS DE TREVE CONTRE LA 5G
 

 

 
Chères amies, chers amis,
 
Jour après jour, nous gagnons du terrain dans notre combat pour un moratoire sur la 5G. Malgré la volonté du chef de l'Etat de dépeindre les opposants en Amish adeptes de la lampe à huile et malgré l'empressement du gouvernement à attribuer les fréquences sans débat ni évaluations sérieuses,  nous maintenons la pression.
 
Tout dernièrement, dans le cadre d'un recours devant le Conseil d'Etat, le Rapporteur public est allé dans le sens de ce que demandait l'avocat d'Agir pour l'Environnement et PRIARTEM, à savoir la saisie de la Cour de Justice de l'Union Européenne afin d'obtenir une évaluation environnementale en amont de tout déploiement de la 5G en France.
 
Parallèlement, le Haut Conseil pour le Climat a rendu public un avis dans lequel il est indiqué que la 5G aurait pour effet d'augmenter de 18 à 44% les émissions de gaz à effet de serre du numérique. Ces émissions supplémentaires représentent l'équivalent de 10 fois ce que rejette annuellement l'ensemble de l'éclairage public hexagonal ! Pire, la 5G engendrerait une augmentation de 3 à 8% de la consommation électrique française. 
 
Fort de ces nouveaux éléments, nous avons diffusé un communiqué qui a été repris sur France Info, RTL, Ouest France, France Inter ou encore Le Parisien.
 
Alors que le gouvernement n'a eu de cesse d'affirmer que la 5G ne serait pas un problème mais LA solution au dérèglement climatique, nous allons en 2021, avec vous, poursuivre notre combat pour empêcher le déploiement de cette 5G climaticide et énergivore.

OPIE  fête de la nature 2022

OPIE activités suspendues

sotie printemps OPIE photo Eric Renoult
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult