2018

Les insectes à la loupe avec l'OPIE-Provence-Alpes du-Sud

franc succès pour cette manifestation à Sillans (photo Michel Papazian)
franc succès pour cette manifestation à Sillans (photo Michel Papazian)

Les curieux qui se sont rendus à Sillans le 27 janvier pour l'exposition et la conférence sur les insectes avec l'OPIE, n'ont pas été déçus : photos posters, boites à insectes... Les visiteurs ont pu observer ces petits animaux, les plus nombreux de la planète, et tout apprendre de leurs aspects et modes de vie. Ils ont pu les regarder vivre aussi grâce à une loupe binoculaire.

Michel Papazian, président de l'OPIE, prépare son matériel
Michel Papazian, président de l'OPIE, prépare son matériel

Car ce monde minuscule et merveilleux nous est souvent étranger. Percer
ses secrets demande de longues heures d'attention et d'étude.
L'OPIE nous a montré ce monde sous toutes ses formes : les insectes, mais
aussi les arachnides  dont les scorpions, et les myriapodes, comme le
gloméris, qui se met en boule lorsqu'il se sent en danger.

 

Nous avons vu ceux qui vivent en milieu aquatique, dont une araignée,
l'argyronète, la seule à vrai dire capable de nager et vivre sous l'eau grâce à une cloche à plongeur. Les habitants de la bouse qui se nourrissent d'excréments, la faune du chêne vert...

Des insectes de chez nous, mais aussi des insectes exotiques, parfois de taille impressionnante, comme ce papillon de Taiwan, ces phasmes de Malaisie, ces coléoptères d'Afrique, ou cette mygale du Brésil, pas
forcément plus venimeuse que la nôtre, qui apparait à côté comme une lilliputienne.

des insectes exotiques
des insectes exotiques
discussion animée sur les araignées
discussion animée sur les araignées

L'exposé de Patrick Bonneau, avec son diaporama, nous a offert une vue d'ensemble brève, mais claire et instructive, sur les différents ordres d'insectes, leurs cycles de vie, de l'accouplement à la naissance des adultes,
leur alimentation : "certains ne se nourrissent que de feuilles d'arbres. Ils peuvent être spécialisés avec certaines parties de certaines plantes. Les capricornes, eux, se nourrissent de bois, ainsi que les lucanes cerf volants et
on connait le petit ver blanc de la carotte qui s'attaque aux racines. On observe parfois un rassemblement de papillons sur des excréments : ils en récupèrent les sels minéraux". Il existe les carnivores, comme la mante
religieuse, les nécrophages et encore les parasites.

l'exposé de Patrick Bonneau : clair et instructif
l'exposé de Patrick Bonneau : clair et instructif

Leurs couleurs vont des plus vives aux plus ternes, et peuvent avoir une réelle signification prémonitrice, avertissant les éventuels prédateurs d'un mauvais goût voire d'une menace mortelle. Leur mimétisme est toujours fascinant, qu'ils imitent une feuille ou une brindille comme le phasme , ou qu'ils prennent la couleur du décor.

 

une exposition très colorée
une exposition très colorée

Une après-midi de découverte, et une invitation à aller plus loin...

sotie printemps OPIE photo Eric Renoult
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult