2016

Energie photovoltaïque

Communiqué de l'ADSECA à propos d'un projet de parc photovoltaïque sur Aups

 

Subject: C.R. de l'entretien avec Mme Yolaine RAYMOND, manager de projet chez VOLTALIA.
Bonjour
Nous vous invitons à prendre connaissance de l'entretien que nous avons eu le 3 mars avec Mme Yolaine RAYMOND de l'entreprise VOLTALIA
A la fin de l'année dernière, la société VOLTALIA a présenté à la Municipalité d'Aups un projet de parc photovoltaïque sur la commune.
Tout comme EDF EN (projet éolien), le promoteur, dans un souci d'information et de concertation, prend ensuite attache avec divers acteurs locaux, associations entre autres, pour évoquer le projet. C'est ainsi que notre association a été approchée.
Nous vous invitons à prendre connaissance du compte rendu de l'entretien que Françoise DELMAS et Denis PLAISIR de l'ADSECA ont eu avec Mme Yolaine RAYMOND, manager project chez VOLTALIA :
Née en Guyane, l'entreprise VOLTALIA est un producteur d'électricité à base d'énergies renouvelables qui a étendu son activité en France, Grèce, Brésil et Maroc.
Dans notre région, cette société dispose de deux sites photovoltaïques : l'un à VARAGES et l'autre au CASTELLET
Spécialiste des petites et moyennes unités de production, VOLTALIA rattachée au groupe MULLIEZ développe, détient et exploite des centrales en sélectionnant les sites les mieux adaptés aux technologies d'énergies renouvelables : éolien, solaire, hydraulique et biomasse.
Les sites sont sélectionnés au vu de critères géographiques, climatiques, des diverses contraintes environnementales, sociales, techniques et en privilégiant les terrains communaux. Les zones protégées type Natura 2000, ZNIEFF sont exclues d'office.
C'est ainsi que sur la commune d'Aups, VOLTALIA a retenu deux sites ; l'un à Plérimond, l'autre aux Uchanes.
Celui des Uchanes sur lequel EDF EN (projet éolien) procède actuellement à des études de vents serait le mieux adapté ; hors zone préservée, quasiment pas d'impact visuel, accès simple, possibilité raccordement, maîtrise foncière (VOLTALIA ayant obtenu des accords avec plusieurs propriétaires de parcelles limitrophes du terrain communal).
L'aire d'études concernerait environ 25 hectares, la surface communale comprenant 4 parcelles pour une superficie d'environ 16 ha.
VOLTALIA " loue" (baux emphytéotique) les terrains, 3000€ l'hectare à l'année, pour une durée de 25 ou 40 ans.
Le déboisement nécessaire est indemnisé en une fois à hauteur de 3000 € l'hectare soit au bénéfice de la commune, soit au bénéfice d'un fonds (de reboisement ? )
Les panneaux qui sont fixés au sol sans utilisation de béton sont démontables et recyclables à 90%. La partie non recyclable fait l'objet d'un traitement spécifique. Les minerais rares sont à terme réutilisés. Seule, la construction des postes relais se fait "en dur".
L'électricité produite pourrait se situer entre 10 et 12 MW en fonction de la dimension du parc dont l'étendue en attendant les résultat des études est estimée entre 15 et 20 ha mais pourrait être revue à la baisse en fonction d'éventuelles contraintes environnementales.
Un projet solaire est soumis aux mêmes règles qu'un projet éolien : elles obligent le constructeur à réaliser des études généralistes, paysagères, faunistiques, floristiques, etc....
Le projet est ensuite soumis à enquête publique.
De même, le promoteur ne peut obtenir de permis de construire sur la commune d'AUPS tant que le Plan Local d'Urbanisme de la commune n'est pas révisé et la surface concernée en zone naturelle reclassée constructible. Cette révision dite simplifiée impose également divers types d'études et vérifications avant d'être proposée à enquête publique.
Il faut donc au moins quatre années pour exécuter toutes ces étapes et mener à terme la réalisation d'un parc photovoltaïque. C'est un peu plus court que pour un parc éolien soumis à ICPE (installation classée pour l'environnement) dont la procédure est plus longue.
VOLTALIA attend que la commune se positionne avant d'entamer l'ensemble de toutes les études obligatoires dont le coût se chiffre à environ 250 000 €.
Nous ne manquerons pas de prendre attache prochainement avec Monsieur le Maire afin de vous informer au plus près de l'évolution de ces projets.
En attendant, nous vous invitons à nous faire part de vos avis, remarques, questions et suggestions. Ce sujet sera largement abordé et soumis à votre opinion lors de notre prochaine Assemblée Générale.
Cordialement à tous
Françoise DELMAS Denis PLAISIR
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult