2013

FEUX DE FORÊT

Malgré les moyens mis en place ( information, prévention, matériel ) le risque d'incendie reste important dans notre région.

De plus en plus éfficaces, les moyens de lutte parviennent généralement à circonscrire rapidement un départ de feu. Cependant , lorsque les conditions sont extrèmes: sécheresse, vent et température, il arrive que le feu "échappe" et la catastrophe est là

Les règles de débroussaillage doivent être connue, la prudence de mise. Il faut être "acteur" de sa prévention de sa protection.

 

La maison sur cette photo n'a pas brulé malgré la violence de l'incendie et l'absence de pompier au sol pour la protéger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur la 1ere photo pour lancer le diaporama

Feu de Sillans la Cascade Juin 2004

Fin Juin 2004, le moissonnage du blé à St Barnabé provocait un incendie ( c'est un accident fréquent ). Il fallut l'intervention massive des pompiers et des moyens aériens pour limiter les dégats. En effet si le feu avait "sauter" la route de Cotignac, il aurait sans doute continué sa route vers Salernes et Entrecasteaux.

 

Nombres de feux  sont d'origines accidentelles par activités agricoles ou forestières. Un gros effort est encore à faire dans ce domaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour agrandir

Le passage du feu laisse voir les nombreuse restanques, témoignages de l'activité agricole passée.

L'abandon de ces terres pauvres est la cause de l'augmentation de la surface des forêts varoises. La remise en culture éventuelle de ces terres ne compense pas les terres agricoles de qualités perdues par le bétonnage autour des villes.

Le renouveau de la culture de l'olivier sur ces terres devrait être favorisé pour faire des coupures dans les massifs boisés limitant ainsi la propagation des incendies.

D'autres cultures sont aussi possibles comme le démontre la safrannière de Yannick Dolmetta visible sur cette photo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cercles blanc montre des maisons à risque. En effet, même si le sous bois est très propre, un feu de cime les atteindra, une rupture de végétation serait souhaitable.

On remarque le même problème sur d'autres secteurs de la commune.

 

 

 

 

 

Cliquez pour agrandir

Pour tout connaitre sur le sujet :

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS (PPR) Risques d'incendies de forêts
PPRr-feux-de-foret-complet.pdf
Document Adobe Acrobat 13.4 MB
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult