VIE ASSOCIATIVE 2018

REUNION ASPE1ER OCTOBRE 2018

Ordre du jour  :
Bilan sur les marchés festifs
Fête de l’Automne
Objet et but de notre Association
Les projets
Gestion de l’eau

Présents  : Michèle MOREAU, Michel APOSTOLO et Michel DUPORT, Marie CHANDI, Patrick,  Rachel, Steve KAY, Solène, Serge et Martine LIVRET,  Marie-Caterina qui vient de rejoindre le groupe.

1/ Les marchés festifs  :
Moins de monde que l’année passée, surtout sur les 2 premiers  ; Le mauvais temps et le choix de la date du 1er expliquent en partie le peu de fréquentation.
Il ne faudrait pas les prévoir avant le 15 juillet, car il y a peu de monde avant cette date.
C’est dommage que les Sillanais ne s’investissent pas d’avantage  dans la vie du village, de façon générale. Il faut jouer plus sur la com et la publicité, et ne pas faire les choses qu’en fonction des Sillanais.
Il faudra travailler davantage sur la promotion de cet évènement  ; on ne dit pas suffisamment qu’il s’agit de producteurs bios. Faire connaître et reconnaître la bio pour l’impact qu’elle a sur l’environnement.
Il faudrait mettre une banderole en travers de la route, en arrivant de Barjols, car il n’y a pas d’info en venant de cette route.
Réfléchir aussi à un panneau sur les remparts qui serait utilisé par toutes les associations lorsqu’elles proposent un événement.
Marie Kat propose de travailler en réseau avec d’autres associations  ; par exemple l’Université populaire de Barjols, ou bien le Vidéographe, qui propose des courts métrages  ; Si d’autres associations participent, ça peut faire venir du monde.

2/ Fête de l’Automne
Bonne organisation, beaucoup d’exposants. Peu de visiteurs et c’est dommage  ; problème de promo  ? Beaucoup d’autres évènements ce jour-là…
Est-ce que la fête de l’automne fait partie des objectifs de notre association  ? En fait elle n’a plus rien d’une fête de l’automne  ; il faudrait trouver un autre nom  ;
Michel reprend l’idée de Virginie de faire une fête de l’automne (sous un autre nom  ???) et une foire aux plantes, en automne  ;
En tout cas cette journée n’a rien à voir avec l’environnement, et l’an prochain elle ne sera pas organisée sous la bannière de l’ASPE, qui n’est pas un Comité des Fêtes.

3/ Objectif de notre Association.
Quel est le sens de l’ASPE  ? L’objet de l’Association  ? Lecture est faite des statuts, afin de nous recentrer un peu.
Michel A propose que l’on revisite les fondamentaux de l’Association, qui sont directement liés à l’environnement et à la qualité de vie sur notre commune  ; il regrette en ce sens que la phrase «  qualité de vie  » ait été retirée lorsque nous avons retravaillé les statuts et changé le nom de l’association.
Michel D explique qu’il veut se retirer de l’Association, car il est plus à sa place dans l’organisation de festivités que dans la protection de l’environnement, ou la défense de la bio. Par contre il veut bien aider si besoin pour donner un coup de main*

( *Michel, c’est noté, de ma main, tu ne peux plus te dédire  !!!!  😊 )

4/ Gestion de l’eau.
Michel A. nous avait auparavant fait passer un texte émanant de l’Association CAD’Eau, qui regroupe des habitants de la CAD et communes voisines, et qui milite pour la gestion de l’eau en régie municipale. Michel explique sa position  ; en régie municipale, on garde le contrôle et la maîtrise, et on réduit le coût de la facture. Ce ne sont pas les compteurs qui font le prix de l’eau  ; Lorsque qu’il y a une DSP, l’argent va aux multi nationales. Ce sont elles qui ont le monopole. 
Comment L’ASPE peut-elle être partie prenante d’une telle question  ? Est-ce son rôle  ?
Au moment où la compétence de l’eau va passer à la CAD, il est important que chaque commune ait la possibilité de choisir entre ces 2 types de gestion, régie ou délégation de service public.
Les syndicats inter communaux vont disparaître, mais il est toujours possible que la gestion de l’eau soit de la compétence d’une régie.
Michelle dit que les élus s’étaient déjà posé la question, mais que le problème était les facteurs humains  : absence de personnel, arrêt maladie… et que c’est de la responsabilité du Maire s’il y a une coupure d’eau.
C’est déjà la commune qui est responsable des canalisations, de leur état.
Michel D estime quant à lui que ce n’est pas une bonne chose de passer en régie.
La question est de savoir si l’eau peut être un bien marchand comme un autre  ? Il s’agit vraiment de choix politiques.

Il est décidé de façon collégiale que l’ASPE sera à l’initiative d’une réunion d’information  à laquelle seront invités des Maires de Communes qui sont en régie. Que nous allons constituer un groupe de travail  ; qu’il est important d’avoir des choix et de garder la possibilité d’en faire dans le futur  ; qu’il ne faut pas fermer des portes.
Michel Apostolo sera le représentant de l’ASPE dans ce groupe de travail, avec les associations extérieures à SILLANS. ( SALERNES, VILLECROZE…)

5/ Les projets
Faire des actions pour inciter les gens à rejoindre l’association
Relancer le conservatoire de Porquerolles pour les inviter à visiter l’oliveraie municipale.
 (Automne prochain, afin qu’il y ait des olives sur les arbres. Ça semble un peu tard maintenant pour une invitation au pied levé).
Gaby souhaite contacter Marjorie UGUETTO pour organiser une sortie autour du village.
Rencontres OPIE  : Ils sont un peu trop pointus, et pas trop accessibles du coup. Ils ont du mal à se mettre à la portée des non-initiés  ! Ce serait intéressant de faire une expo photo sur les insectes, et de demander à un apiculteur, Alex, et / ou Sonia qui avait fait un atelier pour des enfants avec une ruchette d’observation…
Donc  : Serge et Martine se proposent d’organiser une journée autour du thème des insectes. Il faudra trouver un nom à l’évènement. Ils auront besoin de petites mains pour les aider  ; détails plus tard, on pourra en reparler à l’AG.
Solène propose la projection d’un film sur les parcs éoliens industriels. Elle va nous faire passer le lien pour en prendre connaissance.
Panneaux photovoltaïques  : avoir une gestion plus collective de ces panneaux  ; se renseigner auprès des bâtiments de France pour voir si possibilité de panneaux sur le château.
Rachel se questionne sur l’obligation des compteurs LINKEDIN  ? Leur dangerosité  ? Les anciens compteurs marchaient très bien  ; le constat c’est qu’on s’habitue à être fliqués


Date de l’AG  : Vendredi 25 janvier à 18H
Réunion des associations  : Lundi 29 Octobre à 19H.

sotie printemps OPIE photo Eric Renoult
sotie printemps OPIE photo Eric Renoult